La portée des influences extérieures dans le processus de démocratisation : le cas de la Birmanie

0 Permalink 8

Les grands courants de la pensée politique opèrent généralement une séparation stricte entre sphère intérieure et sphère extérieure. Ainsi, les changements de régime ont longtemps été considérés comme des phénomènes endogènes, suites logiques de processus internes. Si certaines théories se sont essayées à analyser les rapports existants entre contexte international et aboutissement des politiques nationales, ...

La logique des couloirs commerciaux

0 Permalink 8

En 2013, le président Xi Jinping a dévoilé son projet de « nouvelles routes de la Soie » destiné à relier la Chine à l’Europe par voies terrestres et maritimes. Depuis lors (cela était déjà en grande partie le cas auparavant), l’essentiel des investissements logistiques et en infrastructures chinois dans cette zone est consacré à la concrétisation ...

Diversité culturelle et religieuse : La « génération de la globalisation » face au principe de responsabilité

0 Permalink 8

Une nouvelle refondation du monde est en cours Nous vivons sans doute la révolution sociale et culturelle la plus importante depuis l'invention de l'agriculture. La globalisation des cultures, la déterritorialisation des religions, la rencontre inédite entre des traditions jadis attachées à une terre, l'interaction permanente entre les offres spirituelles, autant de circonstances qui bouleversent l'archaïque hiérarchie des dissemblances, un ...

Kaboul bien vivant face à la terreur

Le 1er août, à Kaboul, Ayesha et Sidiqa, deux petites sœurs siamoises venant de la province éloignée du Badakhshan, ont été séparées avec succès. Cet événement médical, extraordinaire, inimaginable …s’est déroulé à l’Institut Médical Français pour l’Enfant de Kaboul, construit par La Chaîne de l’Espoir, une ONG dédiée aux enfants malades des pays les plus ...

L’Ukraine, une terre étrangère pour la Russie ?

0 Permalink 6

Résumé : Si les deux pays sont devenus des entités séparées et « étrangères », il apparaît bien que la Russie reste présente en Ukraine, notamment linguistiquement et culturellement et possède aussi de multiples intérêts historiques, sécuritaires, mais aussi économiques ; ses intérêts géopolitiques l’ont conduit, en mars 2014, à réintégrer la Crimée en son sein. ...